Accompagnement ô féminin

Je vous accompagne à vivre en conscience votre féminité, votre maternité et votre parentalité à travers des ateliers, des séances individuelles et des cercles de femmes.  Je mets à votre service toute mon expérience, et tous mes outils :

art-thérapie, journaling, méditation, mantras, yoga, hypnose, méthode Succès Infini™

Mon histoire avec la fémininité

Ma vision de la femme n’a pas toujours été celle d’un être puissant, intuitif, connecté, profondément créateur, réceptif.

Non, petite fille j’aurais aimé être un garçon, j’avais l’impression que tout était plus simple lorsqu’on était né garçon. J’ai encore parfois l’impression d’être masculine (le fait d’avoir un frère jumeau contribue à ce manque de repères).

J’ai grandi dans une famille où j'ai compris que la femme pouvait être mère ou travailler, mais pas les deux.

 

J’ai commencé par vouloir contrôler mon corps. Je trouvais mes seins trop petits, mes cuisses trop rapprochées, mes hanches trop larges, mes cheveux trop noirs et mes yeux trop myopes.

Puis j’ai vécu une première période d’aménorrhée (arrêt des règles).

Puis une seconde, 4 ans plus tard.

La répétition commença à m’alerter. J’ai entamé une thérapie à ce moment-là, qui m’a permis de faire les liens entre ma relation avec le masculin, les injonctions, l’hypercontrôle mental que je subissais.

Naturellement mes règles sont revenues. A ce moment-là de ma vie, j’ai pris conscience de l’importance que cela avait pour moi.

Avoir ses règles, c’est être fertile, c’est être en capacité de créer la vie.

Je dirais qu’une bascule avait eu lieu, et qu’à partir de là, j’ai commencé à davantage écouté mon corps et l’accueillir dans ce qu’il était.

Petit à petit, et durant près de 15 ans, je me suis réconciliée avec mon corps, à travers les thérapies, l’ostéopathie, le yoga, les cercles de femmes.

Puis j’ai découvert le potentiel du cycle féminin, ses différentes phases et sa magie.

J’étais fière d’être une femme.

Quelques années plus tard, j’ai vécu ma première grossesse, cela a été une autre plongée dans la féminité, dans la puissance de ce corps qui se déforme, qui crée à chaque seconde la vie (mais cette sensation d'être limitée dans mon corps, dans mes capacités ne m'a pas plu).

A la naissance de mon fils, j'ai vu quelle puissance recelait mon corps, quelle puissance authentique, naturelle, originelle mais je ne l'ai pas ressenti en conscience.

En voyant mon corps vide, mou, méconnaissable, je me suis heurtée à la réappropriation de mon corps en post-partum. J'ai replongé dans un rapport exigeant avec mon corps : avec quelle rapidité allait-il redevenir proche de ce que je connaissais de lui?

 

Quelques mois après, la vie m’a fait la surprise d’une deuxième grossesse alors que je ne m’y attendais pas.
Une deuxième grossesse différente, plus en conscience, et puis un accouchement où j’ai senti toute la pleine puissance de mon corps, de la Vie à travers moi.

Un merveilleux allaitement qui m’a permis une belle connexion avec mon corps femme, de mère, consciente de la puissance de ce corps.

 

Accueillir ma féminité en conscience a été le fruit d’un long processus.
De petite fille voulant être un petit garçon, je suis maintenant une femme fière de la puissance de son corps .

Mais le féminin est moi se tisse également sur d'autres plans.

Mon histoire et l’histoire de mes aïeules.

En interrogeant mon arbre généalogique, avec une approche psycho-généalogique, j’ai constaté combien les femmes et les mères de mes lignées avaient souffert.

Un même schéma se reproduisait : les hommes sont absents de manière concrète (homme disparu, homme mort à la guerre ou dans un accident tragique, suicide) ou symbolique (s’enfuit dans le travail, dans les bras d’autres femmes), les femmes se retrouvent seules à élever leurs enfants.

Les grossesses sont non désirées, sources d’ anxiété (difficulté à concevoir, gémellité, fausse couche, femme morte en couche) ou trop nombreuses.

 

Je porte tout cela en moi, et cela a coloré ma vision du couple, de la maternité et de la féminité.

Je sais aujourd’hui qu’avec cette conscience, je peux et je suis en train de changer schéma familial.

Séléné Accompagnement est née également pour œuvrer à transformer la vie des femmes. En aidant les femmes et les mères, je viens réparer la souffrance vécue par mes ancêtres.

 

C’est ainsi que je me tiens devant vous aujourd’hui, humblement fille de mes aïeules, mère de mes enfants, femme, compagne prête à vous accompagner dans l’exploration et la réconciliation avec votre féminin.

Sandrine Mercier - Ingrid MOYA 2022-68_websize.jpg